VANCE JACK

Lien : https://www.jackvance.com/

John Holbrook Vance, dit Jack Vance, est un auteur américain de science-fiction.

On le connait également sous les pseudonymes de Peter Held, John Holbrook, John van See, Alan Wade, et même Ellery Queen.

En 1937, il obtint une bourse qui lui permit de s’inscrire à l’Université de Californie à Berkeley, où il passa trois semestres à étudier les techniques d’exploitation minière, pour se spécialiser ensuite en physique. C’est là qu’il commence son apprentissage d’écrivain. Grand amateur de Jazz, il écrit à cette époque des articles pour les colonnes du "Daily Californian". Il quitte l’université en 1941.

Durant la Seconde Guerre mondiale, en 1942, il est intégré dans la Marine marchande et met à profit cette période pour écrire ses premières nouvelles qui seront rassemblées dans le recueil "Un monde magique" ("The Dying Earth", 1950). À la fin de la guerre, Vance quitte la Marine marchande et se retrouve sur un chantier comme compagnon-charpentier qualifié.

Il publié sa première nouvelle, "Le penseur de mondes" ("The World-Thinker"), en 1945 dans le magazine "Thrilling Wonder Stories". Il épouse Norma Ingold en 1946.

Auteur de soixante romans et d’autant de nouvelles, il est sans doute l’un des plus ébouriffants créateurs d’au-delà de la science-fiction. Après ses premiers succès en science-fiction, il s’était aussi tourné vers le genre policier.

En 1997, la Science Fiction Writers of America lui accorde la distinction honorifique de Grand Maître. Il avait été auparavant le titulaire de nombreux prix : l’Edgar en 1960, le Hugo en 1963 et 1967, le Nebula en 1966, le Jupiter en 1975, l’Achievement en 1984, le GilgamXs en 1988 et le World Fantasy en 1990. Il reçoit aussi, en 1961, le prix Edgar Allan Poe pour sa nouvelle policière, "L'Homme en cage" ("The Man in the Cage", 1960).

Jack Vance a exercé une influence considérable sur la science-fiction. Il a ainsi inspiré un nombre incalculable d'auteurs qui lui ont rendu hommage par le biais d'une anthologie, "Chansons de la Terre mourante" ("Song of the Dying Earth", 2009), dirigée par G. R. R. Martin et faisant intervenir les plus grands noms de la science-fiction et de la fantasy moderne.

site officiel : https://www.jackvance.com/

De VANCE JACK (page 1/1)